Exemple I : Retraitée

Une retraitée sans enfants et vivant de l’assurance-vieillesse et survivants et d’allocations complémentaires reçoit une aide mensuelle qui lui permet d’améliorer ses conditions de vie sans devoir y apporter des changements drastiques (déménagement).

La bénéficiaire prend en compte la fondation familiale dans son testament. (Exemple fictif).

Exemple II : Situation d’urgence suite à une catastrophe naturelle

En novembre 2008, les états fédéraux de Santa Catarina et de Rio Grande do Sul ont été touchés par de graves inondations. Selon les autorités, plus de 1,5 million de personnes ont été touchées. Plus de soixante personnes sont décédées, et de nombreuses personnes ont été portées disparues. Plusieurs provinces ont subi des coupures de courant et la vie publique a été complètement immobilisée dans plusieurs endroits. L’état de catastrophe naturelle a été décrété.

Elpidio dans sa maison détruite

Elpidio, un membre de la branche émigrée au Brésil, a également été touché. Voici le contenu du premier e-mail reçu du Brésil (extrait d’une traduction du portugais) :
« La maison d’Elpidio Stähelin Hammes a été totalement détruite et il a perdu tous ses biens et avoirs. Elpidio est père de deux filles, mais celles-ci ont été placées en hébergement temporaire d’urgence par la collectivité, car Tante Julia ne peut pas les accueillir. Sa maison a été évacuée par les autorités et l’entrée bloquée car les murs sont fissurés et la maison risque à tout instant de s’effondrer.

Peu de temps après, nous avons reçu l’e-mail suivant (extrait d’une traduction du portugais) :
« Elpidio est actuellement hébergé par la collectivité avec sa famille, où ils sont nourris et ont reçu les vêtements les plus nécessaires. Dès que la maison en bois qu’ils souhaitent construire eux-mêmes sera prête, ils ne percevront plus d’aide publique. Ils doivent acheter tout le mobilier car ils ont tout perdu. ... (Elpidio) a perdu son emploi dans un garage et reçoit toute l’aide possible de ses frères et sœurs, mais leurs maisons ont également été partiellement touchées. ... Ils n’ont pas d’assurance et l’État ne leur a toujours pas accordé d’aide. »

Le fonds familial Stähelin a accordé une aide de 7 000 USD à Elpidio. Grâce à cet argent et à de nombreux efforts de la famille entière, Elpidio a pu reconstruire sa maison.